HOME       VOLUNTEER OVERSEAS       BLOGS

Sunday, July 5, 2015



Cohort 13 arrive in Reo, in good health and ready for action
Day 1: After spending our first nights in our new host homes, we all arrived a little weary and culture-shocked for work on Monday morning. All the UK volunteers had much to share about their evening experiences, what we had eaten and how we had coped with our star showers and long drop toilets. For the local volunteers it was more a case of “did you sleep well?”, “yes, and you?” We started off the morning with a tour of UGF/CDN led by Barro, our national team leader. It’s a well established office with different departments and a large outside area with garden, pig pens and biogas digester. Barro also showed us how sheer butter is produced, and sold to french cosmetics company l’Occitane. We spent the rest of the morning doing some team building activities and getting to know our fellow volunteers. We all drew very unflattering pictures of one another to put up on the office wall! After a hard morning’s work, we cycled into town for lunch and over-orange fanta in our new favourite maquis – Les Quatre Brochettes.
Day 2: We started off the morning industriously in the vegetable garden watering the carrots, peppers, courgettes and moringa trees. Morale was high and Gael introduced some good motivating work songs. Tatiana had a go at pulling water up from the well, much to the surprise of national volunteers. When we’d finished in the garden we spotted some fellow Nassaras coming into the office. We’re clearly becoming locals here, pointing at foreigners! They turned out to be Peace Corps volunteers who had each been in Burkina for two years, living in tiny villages. We did a few preparation activities before lunch, such as writing up our office rules, and then went into town for some drinks with Tantie Marguerite, Sonia and the Peace Corps volunteers. Fanta is becoming a daily necessity. We stayed in town during the afternoon and went mango and house-pang shopping in the market.
Day 3: Back to the garden again this morning! It’s an ongoing job as the ground seems to dry out almost instantly. But probably not overly necessary today because by mid morning the rain had arrived... The wind suddenly got really strong and we all rushed to the conference room to watch as trees fell down and the courtyard rapidly filled with water. It was so noisy on the roof we couldn’t really get any work done. Plus the electricity had cut out and we had no wifi. A good introduction to the frustrations of development! Then, when the rain had stopped it was lunch time. After eating we did manage to settle down to some tasks. Not without fitting in a quick wake-up game of “bunny bunny”, much to the amusement of everyone. We worked a little on expectations and experiences which will come in useful when dividing up project activities. We then finished off the day with a liélé lesson from Barro. It’s a very tricky language to pronounce!
Day 4: Today we were finally able to meet with the partner Bayoumé to find out what work we can do for UGF/CDN. He seems like a very busy man, and a little tricky to get hold of. Half way through the meeting Elaine, our British team leader, had to whisk Rosie off to the clinic. With two of our team members down, Bayoumé agreed to postpone the rest of the meeting until tomorrow. Unable to finish our planning, we spent the afternoon getting a bit of paperwork done. Host family agreements and evacuation plans etc. We all hope that Rosie feels better soon!
Day 5: Unexpectedly, everyone was free to finish our team planning discussion this morning. And wifi has reached the office! Things are finally back on track. The partner approved of most of our ideas for a partnership with other projects, market research into a boutique to sell products in Koudougou, and plans for a cultural day. Everyone is looking forward to putting these plans into action next week. Team planning almost completed, we got to work on preparing English and IT lessons which will start on Monday. A very successful day!

La cohorte 13 est arrivée à Reo en bonne santé et prête pour l’action

Apres avoir passé notre première nuit dans nos familles d’accueil, nous sommes arrivés un peu fatigué et… Tous les volontaires britanniques avaient le besoin de partager entre eux leurs expériences de la veille comme les douches sous les étoiles ou les toilettes traditionnels. Pour les volontaires burkinabé, c’était juste une simple question comme « as-tu bien dormis ? », « oui et toi ? ». Nous avons commence la matinée avec une visite guidée de UGF/CDN par Barro, notre team leader national. C’est une association bien établit et organisée en différent départements et de larges espaces a l’extérieur avec un jardin, une porcherie et un bio digesteur. Barro nous a montre aussi comment produire le beurre de karité et de quelle manière il est vendu a l’entreprise française l’Occitane. Ensuite, le reste de la matinée c’est déroule avec différentes activités pour renforcer l’esprit de groupe et pour mieux se connaitre. Nous avons tous dessinés des dessins pas très flatteurs de chacun d’entre nous pour les coller sur un des murs du bureau. Apres une matinée agitée, nous sommes partis à vélo déjeuner et se rafraichir avec des Fantas particulièrement orange dans le maquis « les quatre brochettes », notre favori pour l’instant.
Jour 2 : Nous avons commence notre matinée par un peu de jardinage en arrosant des carottes, des piments, courgettes et des moringa. Notre motivation était au top et Gael nous a appris des chansons pour nous distraire. Tatiana a puisée l’eau du puit, ce qui a surprit les volontaires nationaux. Quand on a finis, nous nous sommes précipités sur des Nassaras (blancs en langue moore) qui rentraient dans le domaine de UGF/CDN. Nous sommes entrain de devenir Reolais en pointant les étrangers ! Ils faisaient partis du programme Corps de la Paix, cela faisait deux ans qu’ils habitaient au Burkina Faso dans de petits villages. Puis nous avons repris quelques activités comme élaborer les règles au travail avant le déjeuner. Tantie Marguerite nous invita à les rejoindre en ville pour aller boire un verre avec Sonia et les autres volontaires du Corps de la Paix. Le Fanta commence à être une addiction… Finalement une petite promenade en ville à la recherche de pagnes et des mangues.
Jour 3 : De retour au jardin ce matin ! C’est une activité constante vue que la terre semble sécher très rapidement. Mais pas nécessairement aujourd’hui puisque en milieu de matinée la pluie est arrivée. Soudainement le vent c’est mit a souffle violemment et nous nous sommes refugies dans la salle de conférence pendant quelques arbres sont tombées et la cours s’est inondée. La pluie était si forte que cela devenait bruyant et cela nous a empêché de travailler. De plus il y a eu une coupure d’électricité et le réseau wifi ne marchait pas encore. C’était un bon début d’obstacles au développement communautaire. Apres notre délicieux déjeuner burkinabé, nous avons pu reprendre notre travail. Sans pour autant avoir à faire un jeu énergisant pour réveiller les paresseux. Nous avons partagé nos expériences et nos compétences qui nous seront utiles à la division des taches. Pour finir la journée Barro nous a fait un cours de liélé, une langue tres difficile à prononcer !
Jour 4 : Aujourd’hui, nous avons finalement rencontré le partenaire Bayoumé pour savoir quelles sont les nécessités de UGF/CDN. Apparemment il est un homme très occupé d’où la difficulté de planifier nos activités cette semaine. La réunion a du être suspendu car notre team leader, Elaine, a du accompagner Rosie a la clinique qui avait attrapé le paludisme. Avec deux membres de l’équipe absents, on a passé le reste de l’après midi à remplir des papiers comme les contrats avec la famille et les plans d’évacuation. L’équipe espère voir Rosie de retour bientôt !
Jour 5 : Heureusement, tout le monde était disponible pour pouvoir finir l’emploi du temps ce matin. De plus, le Wifi était de nouveau fonctionnel au bureau. Il semble que tout rentre dans l’ordre peu a peu… Le partenaire a approuve une grande partie de nos propositions comme un partenariat avec d’autres projets ICS, la recherche de marches pour trouver une boutique a Koudougou dans l’idée de promouvoir les produits UGF/CDN puis aussi l’organisation de journées culturelles. Tout le monde est impatient de mettre en place ces idées les semaines à venir. L’emploi du temps enfin achevé, il est temps de commencer à préparer les cours d’anglais et d’informatique pour Lundi. Un vendredi productif !


No comments:

Post a Comment