HOME       VOLUNTEER OVERSEAS       BLOGS

Sunday, December 17, 2017

La dernière semaine de la Cohorte 22/ The last week of Cohort 22



 « Se réunir est un début ; rester ensemble est un progrès ; travailler ensemble est la REUSSITE » 
“Coming together is a start ;staying together is progress; working together is success
Salut Gérard, pour vous faire plaisir
La dernière semaine a pris fin et comme toujours nous revoilà pour un autre blog.
Nous avions effectué plusieurs activités qui seront classées dans mon récit que je me ferais le plaisir de vous le faire déguster !!

Our final week has come to an end so here we are as always for another blog.
We have carried out several activities over the last few weeks and it is my pleasure to tell you all about them!

 En premier lieu, nous avions effectué une visite marketing  sur la place du marché de réo. On reconnait tous que dès la matinée nous n’étions pas tous motivés à aller sur la place du marché car le marketing  s’avère être une activité pas tellement gaie… mais quand on a commencé à vendre et à faire la promotion de nos produits nous avions remarqué que les gens s’intéressaient à nos produits ce qui  nous a soulager pour la suite de notre activité. Nous avions écoulé plus de la moitié de nos produits et nous retournâmes au bureau avec  joie.

First of all we carried out a marketing visit in Reo’s market. We only found out the morning of and we weren’t exactly motivated to go because marketing didn’t seem like a very fun activity… but when we started to sell and to promote our products we all saw how interested people were which relaxed us into the rest of our activity. We sold more than half the products and returned joyfully to the office. 

L’equipe de l’UGF/CDN au marché de Réo
The UGF/CDN team in the market of Réo

     Ensuite,  laissez-moi vous parler du la campagne de sensibilisation sur le planning familiale à zamo, un petit village du sanguié. Ce petit village situé à une quarantaine de KM de réo a été une cible parfaite pour nous pour cette sensibilisation nous nous avions pensé que nous pouvions les aider à avoir une vie épanouie.

Next let me tell you about the awareness raising session on family planning in Zamo, a small village in the Sanguie region. This village is about 40 km from Reo and was a perfect place for our awareness raising which we hoped would be helpful to their women’s group.
Les femmes de zamo attentives pendant la sensibilisation
The women of Zamo listening to the Awareness Raising session

     Aussi comme activité, nous avons décoré l’organigramme au sein de l’UGF/CDN. Nous avions choisi de mettre en place un pentagramme appelé «  l’étoile à six branche de David . »  Ce pentagramme l’avions confectionné avec des briques cuites et des bouteilles deux jours car on devait d’abord dessiner le prototype ensuite on devait creuser pour mettre planter et les briques et les bouteilles enfin mettre du béton et attendre que ça soit sèche avant que l’on mette de la peinture… en même temps nous avions fait confectionner deux plaques de signalisations l’une interdisant les véhicules étrangers d’avoir accès au service et l’autre indiquant que les particuliers devraient mettre pied à terre devant l’entrée de l’UGF/CDN .

We also decorated the signpost at the entrance of UGF/CDN with a “star of David” pentagram made out of bricks and bottles, It took two days because we first of all drew a prototype and then dug holes for the bricks and bottles. We then put cement and waited for it to dry before painting. We had two further signposts made, one forbidding any outside vehicles from entering the UGF/CDN compound and the other signalling people to slow down and dismount before entering.
j
 
Jéremie et Gérard entrain de construire l’étoile de David
Jeremie and Gerard constructing the David's star
Elody et Gérard entrain de peindre l’étoile de David
Elody and Gerard painting the David's star

       En plus de ces trois activités nous avions célébré la journée internationale du volontaire. En ce jour nous avions permis à chaque volontaire de pouvoir  s’exprimer. Nous avions fait des vidéos ainsi que des photos pour ensuite les postées sur instagram, Facebook et aussi You tube.

As well as these activities we celebrated International Volunteer Day. Each volunteer was given the opportunity to express themselves. We made a video and took photos to post on Instagram, Facebook and Youtube.


        Maintenant je fais un cap sur la journée internationale des droits de l’homme. En ce jour nous avions organisé une kermesse pour les enfants : le but c’est de montrer aux enfants qu’ils ont aussi le droit de s’amuser et de se sentir important car certains enfants se retrouvent avec leur enfance volé par des tiers. Mais avant Cette petite fête nous avions nettoyé la place à la veille où nous avions choisi pour célébrer. Nous dénommons cet endroit « sous les manguiers. » on a également préparé les étiquettes pour les jeux la même nuit pour que la moitié soit prêt dans la matinée du samedi. Cela a  été un travail de groupe car tout le monde a mis du sien pour que la fête soit une réussite.

We also celebrate Human Rights Day by organising an event for kids. The aim was to show local children that they have the right to have fun and to feel important, because some kids find their childhood taken from them. Before the celebration we prepared the chosen area by cleaning and sweeping up leaves from “under the mango trees”, as we call this place. We also prepared the games and prizes the night before so that everything would be ready on Saturday morning. This was a task for the whole team and everyone put their all into the event being a success.
Dona en position de balayage
Dona sweeping the leaves
Des membres du groupe de nettoyage
The 'clean-up' group
        Le jour-j, c’est à  dire le samedi nous avions mis les stands de jeu très tôt le matin, ensuite deux éléments du groupe sont allés chercher la sonorisation dont le but étaient d’attirer plus de personne à notre kermesse. Comme jeu mis en place nous pouvons citer entre autre le jeu de miroir, le jeu de la pêche, de course en sac, de course à l’eau, le jeu à l’aveuglette, le jeu de football, de lancer et surtout il y’ avait le concours de danse. Le commun de tous ces jeux était de gagner et recevoir un ticket pour encaisser son prix.  Parmi les prix dénombrons les biscuits, les bonbons de toute sorte, de la craie et des stylos. Mais l’objectif de ces jeux étaient de réunir les enfants, qu’ils s’amusent ensemble et oublient un tant soit peu leur soucis.
Cette journée s’est terminée autour d’un repas copieux où tous se sont régalés. 

On the day itself we set up the games early in the morning and two volunteers went to collect the speakers so as to attract more people to the event. The games we had were the mirror game, a fishing game, a sack race, a race with water, a blindfold game, football, and there was a dance competition. The aim of the game was to win and get a prize, which could be a biscuit, sweets, chalk or pens. The main purpose though was to bring the children together so that they would have fun with each other The day finished with a communal meal.
Une joueuse essayant de couper un cadeau dans un jeu
Le comité de cadeau remettant un present à un heureux gagnant
The prize committee presenting the prizes to the kids
Concours de danse entre un volontaire et un enfant
A dance competition between the kids and the volunteers
      Enfin je fais un cap sur notre voyage à Koudougou pour accomplir notre mission de partenariat avec l’association AVO (Association Veuves et Orphelin) de Koudougou .  L’objectif de ce partenariat est de nouer une relation durable entre UGF/CDN et  AVO pour les années à venir. Nous sommes donc partis à Koudougou en amena une maman de l’UGF/CDN, maman Jeanne qui était censé former les  femmes de AVO en bijoux et colliers de pagne.
La formation à AVO était une réussite et en plus les volontaires étaient très motivés et heureux de se rencontrer à nouveau.

Finally we went to Koudougou to achieve our mission of establishing a partnership with AVO. The objective of this partnership is to set up a lasting relationship between UGF/CDN and AVO, we hope for years to come. We went to Koudougou with one of the UGF mums, maman Jeanne, who trained the women of AVO in making jewellery out of pieces of fabric.
The training was a success, even the volunteers were very engaged in the training and all happy to see each other again.
 Le fruit du travail abattu lors de la formation
The 'fruit' of our long day of training

CEST LA FIN DE NOS ACTIVITES MAIS LE DEBUT DUNE NOUVELLE EXPERIENCE !!!!
IT IS THE END OF OUR ACTIVITIES BUT THE BEGINNING OF A NEW EXPERIENCE !!!!


         Ecrit par Gérard  et traduit par Alice .

        Written by Gérard and translated by Alice .

Wednesday, December 6, 2017

EN AVANT POUR L’ATTEINTE DE NOS OBJECTIFS !! / KEEP MOVING FORWARD FOR THE ACHIEVEMENT OF OUR OBJECTIVES!!

Bonjour, Elody au clavier

Nous avons débuté notre septième semaine en pleine forme et avec le désir ardent d’atteindre nos objectifs. En premier lieu notre première activité fut le Peer education  avec le Groupement des Femmes Moringa de Koukouldi, un petit village de Réo. Cette activité consistait à former une Maman (Maman Jeanne) de l’UGF/CDN à la production de savon au Moringa et de la pommade au moringa qui en retour formera les autres femmes de l’UGF. L’objectif de cette activité est d’apporter un plus à nos mamans. Nous pensons qu’en plus du beurre du karité, le savon et les crèmes à lèvres faits à base du beurre de karité qu’elles produisent, le savon au moringa de même que la pommade au moringa leur permettra d’avoir une gamme variée de produits pour leur boutique. En plus, elles pourront augmenter leur chiffre d’affaire vu que les vertus et les bienfaits du moringa ne cessent de prendre de l’ampleur dans notre pays. C’est pourquoi le lundi matin après avoir effectué notre travail quotidien qui est l’entretien de notre espace communautaire (arrosage des fleurs) et de notre jardin (arrosage des papayers, des planches de tomates et d’oignons) de même que l’entretien  du poulailler, nous embarquâmes pour Koukouldi avec notre convoie spécial. 

La formatrice ainsi que les autres membres de l’association nous y attendaient déjà avec tout le matériel nécessaire pour la formation. Une fois arrivée, il n’y eut pas de temps mort et l’activité débuta. La première phase consistait à laver les feuilles de Moringa, les détacher et à les piller. Le lavage ainsi que les détachements étant très simples, tout le groupe des volontaires aidé par quelques femmes s’activa à tel point qu’en un clin d’œil ce travail pris fin. Mais pour le pilage, c’était un peu compliqué pour nous surtout pour nos collègues Britanniques parce que n’étant pas habituer à piler, de plus le pilon pesant trop lourd. 

Cette phase pris beaucoup de temps parce qu’il fallait réduire les feuilles en pâte et c’était là l’énorme difficulté. La formatrice révéla qu’il existe des machines à écraser et que c’est par faute de moyen qu’elles utilisent les mortiers. Elle laissa entendre aussi qu’elles gardent espoir quant à l’acquisition du matériel nécessaire. La deuxième phase consistait à la production  proprement dite du savon et celle de la pommade. A la fin de la formation, nous eûmes un repas fraternel avec toutes les femmes de l’association qui étaient présentes. Ce fut un moment de partage et de joie car tout le monde était content. Ce fut un acquis pour nous. Keep moving forward for the achievement of our objectives


Hello, Elody on the keyboard

We started our seventh week with a lot of energy and with the ardent desire to achieve our objectives. Our first activity was the peer education with the association “Groupement des femmes moringa de Koukouldi”. Koukouldi is a small village close to Reo. The aim of this activity was to train Maman Jeanne of UGF/CDN in the production of Moringa products such as soap and cream, who in return will train the other women of CDN. The objective of this activity was to improve the skill-set of the women of UGF/CDN. We believe that in addition to the natural shea butter, and shea butter products such as soap, creams, Moringa products will permit them to have a diverse range of products for their shop. In the same way, they will be able to increase their income, considering that the virtues and benefits of moringa are becoming popular in our country. 

Monday morning after our daily work (watering and feeding chicken), we set sail for Koukouldi with our special convoy. The 'teachers' as well as the other members of the association were waiting for us with all the necessary equipment for the training. Once arrived, there was no time wasted and the activity began. The first step consisted of washing the leaves of Moringa, detaching them and then pounding. The washing and detachment were very simple; the entire group of volunteers helped with some help from a few women. But for the pounding, it was a little complicated for us especially for our British colleagues because they were not used to crushing with mortar and pestle, and also the pestle was very heavy. 

This step took a lot of time because it was necessary to reduce the leaves into pulp and this was really difficult. The trainer revealed that there are machines to crush but they cannot afford them which is why they use mortars. She also said that they hope to acquire some of the necessary equipment. The second step consisted of the production of the soap and after that, the cream. At the end of the training, we had a communal meal with all the women of the Association who were present. This was a time of sharing and joy because everyone was happy. 

              Gérard , Elody pilant les feuilles de moringa (haut) Et maman Jeanne tournant le savon au moringa .
Gérard and Elody pounding Moringa leaves (pic above) with Maman Jeanne mixing the Moringa soap

 En second lieu, le groupe  étant divisé selon les activités à mener, ceux qui sont en charge des sensibilisations (Elody, Moussa et Vicky) firent des recherches pour les sensibilisations prochaines qui auront lieu dans quelques jours au lycée le Plateau. Le principal a donné son accord et s’est confié pour tâche de dégager les heures libres des élèves qu’il nous communiquera ultérieurement. Ceux qui sont en charge du club d’anglais (Dona, Aideen, Gérard et Kenny) planifièrent de leur côté leurs cours d’anglais qui devait avoir lieu la veille. Aussi, nous avons étiquetés des mangues séchées et emballé du soumbala  pour la boutique  de l’UGF/CDN. Un de notre groupe (Moussa) assuma le rôle de gérant de cette boutique pendant trois (03) jours.

The group was divided according to the activities to be carried out, those who are in charge of awareness raising (Elody, Moussa and Vicky) did research for the next awareness, which will take place in a few days at the Lycée Plateau. The director allowed us and entrusted us with the students' free time for the awareness raising session. Those who are in charge of the English club (Dona, Aideen, Gérard and Kenny) planned their courses in English which were to take place the next day. Also, we have labelled dried mango and packaged soumbala for the shop of UGF/CDN. One of our group (Moussa) assumed the role of manager of the shop for three days..

Eg                
Elody et Aideen (haut) étiquetant la mangue séchée, Gérard et Moussa (bas) plastifiant du Soumbala.
Elody and Aideen (pic above) labeling dried mangoes; Gérard and Moussa (pic below) packaging the soumbala

Le club D’anglais eût effectivement lieu la veille et ce fut un vrai succès et un acquis comme les autres cours passés pour les animateurs ainsi que pour les élèves qui étaient très contents. Cela nous réjouit beaucoup parce que notre but est d’aider nos jeunes frères élèves dans leur apprentissage de l’anglais, de les amener à aimer la langue et à s’y intéresser d’avantage  est en cour d’atteinte. 

The English club took place on Wednesday and as for the first session, it was a true success and an achievement for both the teachers and the pupils, who were very happy. We are also very happy because our goal is to help our younger brothers and sisters to improve their English, to help them love English more and make them more interested in learning languages.


 Gérard (haut) écrivant les parties du corps humain au tableau et Dona et Aideen(bas) apprenant les élèves à chanter en anglais.
Gérard (pic above) writing the names of the human body parts on the board; Dona and Aideen (pic below) teaching pupils English songs

En troisième lieu, le duo (Gérard et Caleb) chargé de donner des cours d’informatique au personnel de UGF/ CDN remplirent leur tâche aussi. Enfin  nos collègues Britanniques ont eu à animer  un petit cours d’anglais comme d’habitude pour le développement de l’anglais des nationaux, mais cette fois-ci le cours consistait à apprendre un chant en anglais pour l’amélioration de la prononciation. Le choix fut porté sur  ‘’Sorry, blame it on me’’ d’Akon. Ce fut un vrai moment de partage, de divertissement et de rires.

Thirdly, the duo of Gérard and Caleb, who are in charge of giving IT lessons to UGF/CDN staff also completed their task. Finally our British colleagues animated a small English Course within the group to help the national volunteers to improve their English, but this time the course was to learn a song in English to improve the pronunciation. The choice of song was 'Sorry, Blame on me' by Akon. This was a true sharing, learning and incredibly entertaining experience!!

 Ecrit par Elody et traduit par Dona!!!!

Written by Elody and translated by Dona!!!!


Tuesday, December 5, 2017

Volunteers act first. Here. Everywhere. / Les volontaires, premiers à agir. Ici. Partout


The #ics volunteers at UGF/CDN are celebrating the #internationalvolunteerday and Gerard, Caleb and Elody shared their opinions on why they chose to volunteer, what does volunteering mean to them and why should others volunteer. We also asked the UGF/CDN secretary Clarisse how the volunteers help at UGF/CDN.

Les volontaires ICS à UGF/CDN célèbrent la journée Internationale du volontaires et Gerard, Caleb and  ont partagé leurs opinions sur pourquoi ils ont décidé d'être volontaires, ce que le volontariat signifie pour eux et aussi pourquoi les autres doivent être volontaires. Clarisse, la secretaire, a aussi partagé comment les volontaires ICS aident à UGF/CDN

@internationalservice #volunteeractfirst

Video made by Kenny and Caleb. Translation by Alice.

Friday, November 17, 2017

LA COHORTE 22 PREND SON VRAI ENVOL / COHORT 22 TAKES FLIGHT

 Group photo with the women of Dassa

Le Jeudi  9 novembre, les volontaires ICS décident de mettre pied à la mairie de DASSA ,le but, sensibiliser et éveiller les populations locales sur la nécessité et l’urgence d’avoir une société harmonieuse ,  par le biais de l’acceptation mutuelle et le respect du genre  dans tous  les secteurs d’activités. Les  droits de la femme et l’égalité de genres,  c’est autour de cette thématique que les volontaires se sont évertuer  à  décrypter , à  exposer, tour à  tour, avec  à  l‘animation MOUSSA , ELODY et l’intèrprète  Lyélé JUDITH. Au premier abord, nous  évoquâmes les conséquences de l’inégalité des genres, dans un contexte où la gente masculine épouse difficilement ce concept et  malgré les efforts pour l’équilibre des genres, la gente féminine est restée en marge. Parallèlement, nous prodiguâmes des conseils et les démarches à  suivre en cas de troubles dans les foyers .Par la suite, nous recueillîmes l’avis des auditeurs sur la question. Dans une ambiance tendre, nous  nous échangeâmes  des expériences nourrissantes sur les problèmes les plus récurrents  qui surviennent dans les foyers . Avant de clore avec  la photo ci-dessus, le représentant de M. le Maire témoigne,apprécie et estime que cette sensibilisation est d’un grand intérêt public.                                                                .                                                                                  .      
Elody, Vicky and Moussa with our interpreter Judith presenting the session on Womens' rights.

On Thursday, the volunteers arrived into the town hall of DASSA. The purpose of the visit was to sensitize the local populations on the need, or indeed the urgency to build a harmonious society through mutual acceptance and gender respect in all sectors of activity. The volunteers Moussa and Elody, helped by the Lyelé interpreter Judith, presented the topic at hand: Women’s rights and gender equality.  To start with, we spoke on the consequences of gender inequalities, despite the efforts made by the government to solve the situation, women are still put aside in our society. We also gave some advice to women in case of problems in a household (legal procedures), after which we asked for the opinion of the audience about the topic. In a very relaxed atmosphere, we had a very constructive conversation about some of the problems that are common in the community of Dassa. Before ending the session with a group photo (above), the representative of the mayor shared his experience on how relevant the topic was for the audience and for the society to a larger extent.


QUE S’EST -T-IL PASSE DANS LA COUR ROYALE DE REO ?
                                            WHAT HAPPENED IN THE ROYAL COURT OF REO?

The group photo of the volunteers and the Royal Court representatives
           
            

Le palu-dengue, c’est ce fléau que les volontaires de ICS ont décidé de faire découvrir, avec pour principaux axes, l’origine du fléau, les  caractéristiques de l’agent transmetteur du virus, les modes de contaminations, les traits symptomatiques de la maladie ,les mesures et remèdes préconisées en cas de palu-dengue. Nous assistâmes a une série de questions-réponses en vue de s’assurer que le contenu du message a été bien cerner.les leaders d’équipe vont prendre la parole pour  réitérer leur remerciements aux femmes et enfin  viendra l’acte finale matérialisé par la photo ci-dessus.

Dengue fever was the topic the ICS volunteers covered in the next awareness raising session at the Royal Court of Reo. We laid emphasis on Dengue fevers origins, the characteristics of the sickness, the transmission, the symptoms and the steps to take in case of contracting Dengue fever and also some remedies to treat the disease. We engaged a discussion on the topic to make sure that the message was grasped. The Team Leaders then took the floor to thank the women and we ended the awareness raising session with group photo above.


  LES  VOLONTAIRES JOIGNENT  L’ACTE A LA PAROLE
  THE VOLUNTEERS ACT ON THEIR WORDS

Our volunteers ready to work on the production of Shea Butter



<<LE vrai maçon se reconnaît  au pied du mur>>, dit-on, c’est exactement  ce que les volontaires se sont dits. Ils décidèrent de participer à tout le processus de production des du beurre de karité .Du ‘’lavage-triallage’’, ‘’concassage’’, ‘’le ballotage’’,’’ la torirification’’  jusqu’au moitir, toutes ces étapes ne sont plus un secret aux yeux des volontaires. L’on pouvait sentir la joie sur les visages de ces femmes de l’UGF/CDN .  Au fait,  il semble bien qu’elles étaient fières de nous avoir au sein de leurs effectifs. L’équipe s’est impliquée dans la production de savons liquides, de savons solides, le couscous et l’étiquetage des produits.

As they say ‘’The proof of the pudding is in the eating’’. This was the mindset of the volunteers when we decided to partake in the whole process of Shea butter production: washing, hand-picking, crushing, mixing and roasting. We now have a much better understanding of how the Organic and Fairtrade Shea butter is made in UGF/CDN. The women of UGF/CDN were really happy to have us helping out, and being part of their team. We worked also in liquid and solid soap production, couscous making and the labelling of products:

The making of solid soap


Somme toute, nous pouvons dire que la semaine fut très florissante. Les volontaires ont maximisé sur  les campagnes de sensibilisations, et l’implication dans les travaux physiques  dans l’enceinte de l’UGF/CDN .Mais que prévois les volontaires les semaines  à venir ? Rendez-vous dans le prochain blog.

It can be safely said we had a very prolific week focusing on awareness raising sessions and activities helping the women of UGF/CDN

See you in the next blog!

Written by Moussa, translated by Jeremie

Thursday, November 9, 2017

Work's in full swing at UGF/CDN!! / Nous travaillons avec ferveur a UGF/CDN


The UGF/CDN volunteers and our Awareness Raising facilitator Judith (left) posing with the president of the Kyon women’s group!
Les volontaires de l’ UGF/CDN et la facilitatrice en sensibilisation Judith (à gauche) posant avec la présidente du groupement de femmes à Kyon !

Here at UGF/CDN we are now moving into week 5 and we have been quite busy this last week. We had our first awareness raising session in the village of Kyon, as well as our first IT class for the staff of UGF/CDN. Further to these activities, we kept ourselves very busy with community infrastructure development which involved working in the garden as well as planting new trees at the entrance to UGF/CDN.

Ici à UGF/CDN nous nous acheminons vers la semaine 5 et nous fûmes très occupés cette dernière semaine. Nous avons effectué notre première campagne de sensibilisation dans le village de Kyon et aussi nos premiers cours d’informatique avec le personnel de l’UGF/CDN. En plus de ces activités nous sommes occupés en développement des infrastructures communautaires  qui impliquait travailler dans le jardin aussi bien que planter de nouveaux arbres aux alentours de l’UGF/ CDN.

Gerard and our national team leader Jérémie dancing with the member of the Kyon women’s group!
       Gérard et notre Team Leader National exécutant des pas de dance avec certains membres de l’association féminine.

Early on Friday morning we jumped aboard our favourite pick-up truck, and went on a (extremely) bumpy ride to Kyon to give our first awareness raising session for the satellite women’s group of UGF/CDN. Once we reached Kyon, we were greeted by enthusiastic songs and general excitement. After introducing ourselves, and meeting all of the women working in Kyon on shea butter production,the women performed another song and dance which we really enjoyed – some of us even joined in on some dancing! Elody, Vicky, Moussa and Aideen, four of our volunteers, worked very hard to prepare a session on women’s rights.

Tôt le matin nous embarquâmes dans notre pick-up favoris et nous nous engageâmes sur la piste cahoteuse menant à Kyon lieu de notre première campagne de sensibilisation pour l’association féminine partenaire de l’UGF / CDN. Une fois arrivé à Kyon, nous avons été accueillis par des chants de joie  et un grand enthousiaste. Après nous être présenté et avoir rencontré toutes les femmes travaillant à Kyon sur la production du beurre de karité. Les femmes ont exécutés d’autres pas de dance que nous avons réellement apprécié. Nous nous sommes joints à la partie de dance avec un enthousiasme béat ! Elody, Vicky Moussa et Aideen, quatre de nos volontaires ont travaillés très dur pour préparer la session sur les droits de la femme.
Our volunteers Aideen and Gerard presenting the awareness raising session on women’s rights with the help of our interpreter Judith
Nos volontaires Aideen et Gérard presentant la campagne de sensibilisation sur les droits de la femme avec le soutien de notre interprète Judith

Because the women of Kyon speak the local language and don’t all understand French, Judith, a staff member from UGF/CDN helped us with translating the message into Lyelé to the 25 women who attended the session. The session started with a brief introduction of ICS and International Service, and was then followed by a discussion on issues of gender stereotypes and roles which limit women and prevent them from accessing their rights. This included discussion on housework which is typically performed by women and the expectation on women to marry and have a family. 

Following this, the women engaged in the discussion and helped us to understand some of the inequalities they face within Kyon, such as women being prevented from owning and cultivating land. We were very happy with the engagement of the women, and we think it was a success, but we’re keen to learn and improve for our future awareness raising sessions! Following this, Elody and Moussa provided further information on the importance of gender equality for both men and women. At the end of the session, it was suggested that next time we should invite men too so they can learn about inequalities which women face. This is something we will definitely try to do for our next session.

Les femmes de Kyon ne comprenant pas le français, Judith, un membre du personnel de l'UGF/CDN nous a aidés à traduire le message en Lyelé aux 25 femmes qui ont participé à la session. La session a commencé par une brève présentation de l'ICS et International Service, et a ensuite été suivi d'un débat sur les enjeux des stéréotypes de genre et les rôles qui limitent les femmes et les empêcher d'accéder à leurs droits. Cela comprenait des discussions sur les travaux ménagers qui sont  généralement effectués par des femmes et les attentes des  femmes à propos du mariage et de la famille. Suite à cela, les femmes engagées une discussion et nous ont aidés à comprendre certaines des inégalités auxquelles elles font face à Kyon, telle que leur interdiction de posséder et cultiver la terre. Nous avons été très satisfaits de l'engagement des femmes, et nous pensons que cela a été un succès, mais nous voulons apprendre et nous améliorer pour nos prochaines sessions de sensibilisation. Par la suite, Elody et  Moussa ont fournis des informations sur l'importance de l'égalité du genre. À la fin de la session, il nous a été suggéré d’inviter les hommes aux prochaines sessions de sensibilisation afin qu'ils puissent apprendre sur les inégalités dont les femmes font face. C'est quelque chose nous allons certainement essayer de faire pour notre prochaine session.

We also had our first IT lesson with the staff of UGF/CDN. It may not have exactly followed our set plan, but it was still such a good experience. My counterpart, Gerard and I,started out by asking what they would like to learn. The class wanted to brush up on their social media skills. This task proved difficult when no one remembered their passwords, and we started the long process of retrieving the lost passwords. However, that didn’t go to plan either, as passwords for the email accounts were nowhere to be found as well! But on the bright side, we have established a small, yet interested group, and next week we are going to focus on PowerPoint and possibly other Microsoft Office programs, where passwords are not needed!

Nous avons également eu notre premier cours d’informatique avec le personnel de l'UGF/CDN. Il n'a peut-être pas exactement suivi notre plan de cours, mais c'était tout de même une belle expérience. Mon collègue, Gérard et moi avons commencé par demander ce qu'ils aimeraient apprendre. La classe voulait rafraîchir leurs connaissances sur les réseaux sociaux. Cette tâche s'est avérée difficile lorsqu'aucun d’entre-deux ne se souvenait de son mot de passe, et nous avons commencé le long processus de récupération des mots de passe perdus. Cela n’a pas été possible non plus car les mots de passe des boites e-mail étaient irrécupérables. Mais le bon côté, nous avons ciblé un petit groupe de personnes intéressées, ainsi la semaine prochaine, nous allons nous concentrer sur PowerPoint et peut-être d'autres programmes Microsoft Office, où les mots de passe ne sont pas nécessaires.
Kenny feeding and providing fresh water for the chickens
Kenny donnant à boire et à manger aux poulets
This week we also did quite a bit of gardening in the UGF/CDN garden.We have a nursery with recently planted tomatoes and onions. We start the day off by collecting water from the well, which is not only enjoyable but highly competitive, to see who has mastered the technique of getting a full bucket the fastest! We then proceed to watering the nursery as well as the papaya trees and the flowers outside the garden.

Cette semaine, nous avons également fait un peu de jardinage dans le jardin de l'UGF/CDN. Nous avons une pépinière de tomates et oignons récemment planté. Nous commençons la journée par la collecte de l'eau au puits, ce qui n'est pas seulement amusant mais également compétitif,  une concurrence pour voir qui a remonté le seau le plus plein. Nous procédons ensuite à l'arrosage de la pépinière ainsi que des papayers et des fleurs à l'extérieur du jardin
.
The chickens in our henhouse are also catered to every morning- we feed them and replenish their water supplies.  We got to know our chickens quite well by now, and some of them are quite the characters. Especially the roosters, that are always trying to plan an escape!

Les poulets dans notre poulailler sont également nourris à tous les matins et nous remplissons leurs abreuvoirs. Nous avons appris à connaître nos poulets assez bien et certains d'entre eux sont tout à fait des personnages. En particulier les coqs, qui sont toujours en train de planifier une escapade.

Moussa digging the holes for planting the trees
Moussa creusant les trous pour planter les arbres

On Saturday, we came to the office and planted 15 Bombax Constatum trees at the entrance to UGF. This was done by digging the holes using spikes rather than a shovel, due to the ground being so hard. This was certainly a challenge but it definitely was an experience, though quite physically demanding.
Le samedi, nous sommes venus au bureau et avons plantés 15 Bombax Constatum à l'entrée d'UGF. Cela a été fait en creusant les trous avec une baramine plutôt qu’une pelle, à cause du sol très dur. C'était certainement un défi assez exigeant physiquement, mais c’était une expérience.
Me, Gerard and Kenny working away on clearing the ground for planting the trees!
Moi, Gérard et Kenny desherbant l’espace réserver aux plants
 Earlier in the week we got the area ready using sticks and machetes to get rid of all the weeds and grass in the way, which was great fun. Although we tried our best, we were not exactly naturals at this task but a local man helped us, leaving us as all in awe with his machete wielding skills! In fact, we must have been so bad at it that he continued helping us the following morning with digging the holes for the trees. I was on compost and watering duty. The compost had hardened so we used a pick axe to soften it up and used the shovel to lift it in to the wheel barrow. The planting of the trees will help the UGF/CDN compound not only look nicer and provide shade, but branches could also be used for the fire used in our organic shea butter production!

Plus tôt dans la semaine, nous avons utilisés des bâtons et de pour se débarrasser de toutes les mauvaises herbes, nous nous sommes bien amusés. Bien que nous avons fait de notre mieux, nous n'étaient pas exactement habitués à cette tâche, mais un homme nous a aidé, nous laissant en admiration face à cette machette maniée avec expertise. En fait, nous avons dû être si mauvais qu'il a continué de nous aider le lendemain matin à creuser les trous pour les arbres. J’étais en charge d’apporter le compost et d’arroser les arbres. Le compost avait durci nous avons donc utilisé une hache pour l'adoucir et utilisé la pelle pour le mettre dans la brouette.


Dona and Gerrard happy with the final result!!


 Written by Caleb(with a little helping hand from Aideen and Kenny), translated by Jeremie and Dona